Cybersécurité : les enjeux de sécurisation des données de vos bâtiments

22/04/2021

  • 4 min
    4 min

Les bâtiments connectés ou smart buildings génèrent un flux d’informations important : données de consommations, données patrimoniales, données personnelles… Qu’en est-il de leur sécurisation face aux attaques de cybersécurité qui se multiplient ces dernières années ? CYRISEA fait le point.

Le numérique et les nouvelles technologiques nous rendent plus performants mais aussi plus vulnérables face aux menaces de cybersécurité. C’est un véritable enjeu de ce XXIe siècle. Le gouvernement a d’ailleurs publié en février dernier sa stratégie en matière de cybersécurité qui s’inscrit dans le cadre du plan de relance, France Relance. Celui-ci est principalement destiné aux organismes publics.

Consulter le dossier de presse : « Cybersécurité, faire face à la menace : la stratégie française »

Aujourd’hui, tous les secteurs d’activité et les acteurs, privés ou publics, sont concernés. Celui du bâtiment n’y échappe pas et notamment les bâtiments connectés. Spyware (logiciel malveillant visant à dérober les identifiants des systèmes), emails de phishing ou hameçonnage, les outils de cyberattaques sont de plus en plus poussés et peuvent avoir des conséquences désastreuses.

GESTION TECHNIQUE DE BÂTIMENTS (GTB) ET PROTECTION DES DONNÉES : DES OUTILS DE PLUS EN PLUS PERFORMANTS ET SÉCURISANTS

La gestion intelligente de bâtiments via l’intégration de systèmes connectés et d’objets connectés (IoT) possède de nombreux avantages :

  • réduction des consommations énergétiques ;
  • maintenance plus rapide et ciblée ;
  • amélioration du confort et de l’accessibilité des occupants ;
  • développement de nouveaux services.

Toutefois, l’implication des nouvelles technologies, dans n’importe quel secteur d’activité, requiert une sécurisation accrue des données. Les réseaux doivent être protégés comme le recommande et l’impose le Règlement Général sur la Protection des données (RGPD), par exemple.

Les entreprises se sont adaptées, proposant ainsi des produits et services de plus en plus poussés permettant d’allier la gestion intelligente des bâtiments, la protection des données et leur confidentialité. Ces nouveaux outils répondent aux exigences de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSSI) en matière de cybersécurité.

CYRISEA : GARANT DE LA SÉCURITE DES DONNÉES DE VOTRE PATRIMOINE

La protection des données ne s’arrête pas là ! Disposer de bons outils constitue une première étape réussie. Mais ce n’est pas suffisant.

Les équipes CYRISEA, en collaboration avec ses partenaires industriels de confiance, vous accompagne dans votre démarche globale de gestion de la consommation énergétique de vos bâtiments tout en assurant la protection de vos données et leur entière confidentialité.

COMMENT SONT TRAITÉES LES DONNÉES RECUEILLIES PAR CYRISEA ?

Grâce à nos applications dédiées et aux bonnes pratiques, nos experts CYRISEA sont les garants de la protection optimale de vos données. Toute la chaine de récupération des données est sécurisée :

  • Tout d'abord, les équipes Ingénierie et Intégration récupèrent les données grâce aux capteurs installés dans les bâtiments des maîtres d’ouvrage. Elles sont traitées sur site par des automates et ensuite remontées sur une console de supervision. Durant toute cette période de transit, les données doivent être protégées. Ce flux d’informations nécessite une mise à jour régulière.

Les GTB, Télégestions et IoT permettent aux clients de disposer d’une vision globale de leur patrimoine, mais impliquent aussi l’accès à des données parfois sensibles. Selon Jérémie COLLIN, ingénieur commercial chez CYRISEA, « l’enjeu de cybersécurité est double dans ce cadre. L’accès aux différents dispositifs de GTB/Télégestion/IoT installés sur un bâtiment ou un ensemble de bâtiments doit être impérativement sécurisé comme les échanges entre ces systèmes et leur outil de supervision ».

  • Que deviennent ces données ensuite ? L’équipe Monitoring capte les informations de la console de supervision afin de les présenter sous forme de graphiques sur nos applications. Les utilisateurs finaux peuvent ainsi analyser et interpréter ces données.

Pour Richard BERRUTO, chef de projets Tech Lead chez CYRISEA, la sécurisation des données clients est un enjeu important à différents niveaux. « Nous récoltons différents types de données. Tout d’abord, nous pouvons récupérer des données de consommation (mesures de température, de pression, d’électricité). A première vue, elles ne sont pas considérées comme des informations très sensibles. Toutefois, si elles ne sont pas sécurisées, leur présentation et leur analyse peuvent être faussées, ce qui pourrait altérer les décisions prises par le maître d’ouvrage pour la bonne gestion de son patrimoine.

Nous récoltons également des données dites patrimoniales telles que des factures par exemple. Dans ce cas, il s’agit de données plus sensibles. Donc, il est important de les sécuriser sur toute la chaine de récupération. »

Aujourd’hui, la transition numérique des bâtiments est bien engagée. Elle améliore le confort des occupants et permet une meilleure maîtrise des coûts pour les utilisateurs finaux. Toutefois, il est désormais primordial que cette gestion intelligente des bâtiments intègre la protection des données. Des outils ou solutions informatiques sécurisés et un suivi optimal vous assurent une protection globale.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les prestations proposées par CYRISEA, contactez-nous par téléphone (02 40 46 71 99) ou par mail (contact@cyrisea.com).