Accueil > ACTUALITÉS > Bâtiments tertiaires : l'installation de BACS rendue obligatoire par décret


BÂTIMENTS TERTIAIRES : L'INSTALLATION DE BACS SERA RENDUE 

OBLIGATOIRE PAR DECRET

Nouvelle page

Le décret « BACS » (Building Automation and Control Systems), publié au Journal Officiel le 21 juillet 2020, oblige l'installation de systèmes d'automatisation et de contrôle dans tous les bâtiments tertiaires neufs et existants d'ici 2025. Il s'inscrit directement dans les ambitions définies par le décret tertiaire.

Qu'est-ce que le décret « BACS » ?

Le Décret Tertiaire, publié le 25 juillet 2019, oblige les propriétaires de bâtiments tertiaires à réaliser des travaux de rénovation afin de réduire leur consommation finale d'ici 2025. En ce sens est également paru le décret « BACS » le 21 juillet dernier, imposant l'installation d'un système de Gestion Technique de Bâtiment, BACS, dans les bâtiments tertiaires ayant une puissance énergétique supérieure à 290 kW, selon les exigences des classes A ou B de la normes NP EN 15232.


Sont concernés par cette obligation, les bâtiments neufs et existants, sur toutes les installations de chauffage, climatisation ou encore ventilation. Au 1er janvier 2025, tous les bâtiments devront en être équipés.


Les avantages des systèmes d'automatisation et de contrôle des bâtiments

L'installation de ce type de systèmes présentent de nombreux intérêts puisqu'ils permettent notamment d'assurer le suivi des consommations énergétiques de chaque bâtiment et de les réguler en fonction des besoins de l'activité et des utilisateurs.


Ces systèmes analysent, en comparaison avec des valeurs de références, l'efficacité énergétique d'un bâtiment permettant ainsi d'identifier les pertes d'énergie ou de détecter les points d'amélioration. Cela est notamment possible du fait de l'interopérabilité de ces systèmes avec l'ensemble des installations techniques du bâtiment. 

Régulation automatique de la chaleur

Le décret évoque également l'installation de systèmes de régulation automatique de chaleur dans les bâtiments neufs. La température des locaux sera ainsi contrôlée au travers de dispositifs d'autorégulation installés dans chaque pièce ou bien selon les zones de chauffage d'un bâtiment.


Ces dispositifs seront également obligatoires dans les bâtiments déjà existants. Ils pourront être installés lors d'un remplacement du générateur de chaleur du système de chauffage.


Ce décret vient favoriser la notion d'Energy Management (ou le Management de l'énergie) au travers de la collecte des données d'un bâtiment pour ainsi maîtriser au mieux sa consommation et donc, réaliser des économies d'énergie.


Consulter le décret relatif au système d'automatisation et de contrôle des bâtiments non résidentiels et à la régulation automatique de la chaleur

Consulter l'article : « Le Management de l'énergie : pour une efficacité énergétique durable ».